FUIR, LÀ-BAS, FUIR

 

Pour voix féminine et sons spatialisés

Voix : Dalila Khatir

 

Hommage à Paul Gauguin

 

 

Fuir là-bas, fuir           20’02

 

 

 

Création lors du Festival Gmem « les Musiques 2000 »

Commande d’Etat / Gmem

 

Collection Effects input

Directeur de la collection : Raphael de Vivo

Prise de son : Jérôme Decque

Réalisation studios Gmem

 

 

NOANOA

 

 

 

 

 

 

Des syllabes, quelques beaux noms

sonores, et le soin de les dérouler suivant l’heure, l’humeur et le vent qui changent, jusque dans le repos momentané des membres.

Une ondulation d’une épaule à l’autre. Le moindre pas dansant. La connivence mesurée de tous les membres, jusqu’aux doigts.

 

 

 

 

première partie

 
 

Vahine no te tiare

 

(la femme à la fleur)

 

 

L’île comme lieu essentiel de la féminité, nombril de la mer, ventre chaud.

Îles mères, grottes, îles assimilées au personnage féminin qui en possède les secrets,

Îles flottantes, berceaux des dieux.

Toutes sont jardins du désir, royaume des immortels, ou paradis terrestres.

 

 

 

 

 

deuxième partie

 

 

Manao tu papau

 

(Elle pense aux revenants,

L’esprit des morts veille)

 

...Cesser de résister, partir dans la nuit,

Se laisser absorber par les dieux,

Et rejoindre la multitude des esprits

Qui te réclament avec tant d'insistance.....

 

 

 

 

 

noanoa2femmes

 

 

 

 

HOMEPAGE